Que voir à Koh Chang

Koh Chang, capitale de l’écotourisme dans les environs de Bangkok

Les infrastructures touristiques à Koh Chang en sont encore au stage du développement. Mais même si l’on compte un bon nombre de complexes hôteliers de qualité, il ne faut pas oublier que les concepts basiques d’organisation comme le réseau routier moderne et en bon état ou le système de transport public local sont encore assez primitifs sur cette île.

On y trouve pas d’aéroport et il est très improbable qu’on en construise un dans un futur proche puisque tout projet de développement doit d’abord être autorisé par le Département des eaux et forêts thaïlandais. Koh Chang ne se trouve qu’à cinq heures de route de Bangkok, mais il est possible de prendre l’avion jusqu’à Trat puis de faire le reste du chemin en navette si vous êtes limité par le temps. Les services de première nécessité comme le téléphone, Internet ou les distributeurs de billets sont tous disponibles sur l’île, tout comme différents magasins de souvenirs ou vendant les produits de base.

1. Les plages “chics”.

De toutes celles que l’on peut voir à Koh Chang, la plage de White Sand (Hat Sai Kao pour les locaux) est la plus prisée et la plus moderne mais elle reste également la plus agréable pour la baignade et le farniente. C’est là que les vacanciers les plus aisés, qui visent le confort et le luxe, résident.

C’est l’endroit à choisir si l’on ne recherche pas seulement des hôtels de premier choix, mais aussi de délicieux restaurants et d’agréables terrasses pour prendre un verre le soir venu. La plage en elle-même est épatante avec son sable fin et son panorama grandiose sur les eaux turquoises de la baie. Si vous vous baladez au bord de l’eau au coucher du soleil, vous pourrez choisir entre quelques sympathiques restaurants parfaitement situés, pour dîner les pieds dans le sable.

Un autre endroit à ne pas manquer est Klong Prao, une sublime plage qui encercle la baie, bordée d’imposants casuarinas et dont le nom vient de la mangrove toute proche autour de laquelle les hôtels se trouvent.

2. Les plages plus abordables

Pour un séjour moins coûteux, plus proche de la nature et offrant aussi de savoureux restaurants, la zone de Lonely Beach est idéale, avec ses cabanes de bambous sans fioritures et son atmosphère bohème. Elle est l’une des plages des plages de choix pour les baroudeurs et les visiteurs disposant d’un petit budget, mais aussi ceux qui souhaitent s’éloigner des plages trop fréquentées.

Klong Makok est une plage privée de taille plus modeste, ce qui lui permet d’assurer une tranquillité bien méritée aux visiteurs de passage. Elle se trouve vers la pointe sud de l’île et est l’endroit idéal pour se reposer et profiter d’un repos bien mérité après une éprouvante journée d’exploration.

La plage de Kai Bae est à mi-chemin entre une retraite paisible et un coin touristique animé. On peut y trouver des hôtels de très bonne qualité sans sacrifier sa tranquillité au profit du confort. C’est probablement l’une des plus calmes aux alentours et elle offre de nombreuses options d’hébergement et une sensation de liberté et de dépaysement unique.

Le sable que l’on trouve sur les plages de Koh Chang n’est pas aussi brillant que celui qu’on peut trouver sur l’îlot voisin de Koh Samet, mais lorsque l’on est juste là pour prendre le soleil et soigner son mal de tête après une longue nuit de fête, la différence est infime.

3. Les cascades de Koh Chang

Lorsqu’on combine le doux son de l’eau s’écoulant impassiblement et la sérénité de la nature environnante, les cascades de Koh Chang sont incontournables, surtout si l’on veut s’éloigner des plages et de leurs légions de vacanciers. Than Mayom est sûrement la cascade la plus célèbre de la région et elle est située tout près du quai de Than Mayom, ce qui la rend facile d’accès.

D’autres chutes d’eau qui valent la peine d’être visitées sont Klong Plu (près de la plage de Kai Bae), Klong Nonsi (à la pointe nord de l’île), Kiripet (au sud-est, près du village de Salakphet) et Klong Nueng, la cascade la plus élevée de l’île. Ouverture : Tous les jours, Entrée : certaines cascades, faisant partie des parcs nationaux, nécessitent une entrée de 400 bahts. Ceux qui désirent toutes les visiter peuvent acheter un forfait, plus avantageux.

4. Les îles voisines de Koh Chang

Elles sont nombreuses, certaines accessibles à la nage comme celle au large de Laem Chaichet, d’autres à distance de kayak comme Koh Maphrao Noi ou Koh Maphrao Yai, qu’on peut atteindre depuis Salak Phet.

Mais c’est encore plus au sud que l’on trouve de véritable bijoux, accessibles uniquement en ferry, bateau privé ou en participant à une croisière à la voile de plusieurs jours. Ces îles sont beaucoup plus belles puisqu’elles allient une présence touristique presque inexistante à de sublimes plages désertes et une nature riche et luxuriante.

On retiendra celles de Koh Kut, Koh Mak, Koh Kradat, Koh Kham et Koh Wai, qui ne comptent que deux hôtels par îlot. Le plus grand, celui de Koh Kut, est aussi bien plus au sud, ce qui rend le transport moins pratique, même si il offre cette sensation unique de paradis terrestre où tant d’Occidentaux rêvent de jouer à Robinson Crusoé.

5. La baie de Bang Bao

Cette jolie baie se situe vers la pointe sud de la côte ouest et offre un complexe hôtelier haut de gamme, confortablement installé sur une péninsule. Son village de pêcheurs, qui s’étend des deux côtés d’une jetée sur pilotis, vaut la peine d’être vu. L’endroit est couvert de magasins de souvenirs mais possède un charme certain et les options pour y séjourner et y profiter du calme et de la brise marine sont nombreuses.

6. La baie de Salak Phet

C’est le plus grand village de pêcheurs de l’île, que l’on peut atteindre en suivant le parcours circulaire depuis la côte est jusqu’à la pointe sud. Les restaurants côtiers et leurs produits de la mer péchés du jour valent vraiment le détour. Le curry de poisson frais est à tomber et les prix défient toute concurrence. Il est aussi possible de visiter l’une des chutes d’eau locales (citées plus haut) en cours de route.

Conclusion

L’île et son tourisme se développent rapidement. En conséquence, les activités touristiques et les hôtels s’améliorent, offrant des installations plus agréables et confortables

L’écosystème extrêmement varié de l’île est sans conteste son atout principal et c’est autour de celui ci que gravitent la majorité des attractions et des activités proposées aux visiteurs.

Les plages magnifiques y sont monnaie courante et la plupart d’entres elles se situent sur la côte ouest et les quelques caps qui les séparent offrent une vue à couper le souffle. Plus on se rend vers le sud, plus les plages sont sauvages.

Peu importe ce que vous désirez voir, la superficie de Koh Chang, la variété des ses paysages et son caractère riche en contrastes n’aura de cesse de vous émerveiller.